mardi 26 septembre 2017  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
Paris. du 6 au 10 novembre 2017
BATIMAT – Salon international de la construction
Lieu : Paris – Porte de Versailles
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | International | ISH 2017 (01) : le grand salon chauffage-climatisation-ventilation-sanitaire ouvre
ISH 2017 (01) : le grand salon chauffage-climatisation-ventilation-sanitaire ouvre
 
Des hectares de salles de bains, des piles à combustible, des chaudières de toutes sortes, de la cogénération, de la ventilation double-flux, …
Du mardi 14 au Samedi 18 mars inclus, la Foire de Francfort accueille le salon ISH. Cette année, il a encore grandi : plus de 2 460 exposants, un nouveau hall. La liste des marques participantes est impressionnante, tous les leaders allemands et européens sont présents.
En sanitaire, on verra notamment Alape, Antonio Lupi, Bette, Burgbad, Dornbracht, Duravit, Emco Bad, Falper, Fantini, Gessi, Grohe, Hansa, Hansgrohe, Hoesch, Hüppe, Ideal Standard, Kaldewei, Keramag, Kermi, Keuco, Kludi, KWC, Laufen, Franke, Roca, Schell, Teuco, Toto, Villeroy & Boch, Vitra et Zucchetti/KOS.

Sans parler des industriels spécialistes des équipements sanitaires plus techniques : Akatherm, BWT, Fränkische Rohrwerke, Geberit, Georg Fischer, Grünbeck, Ivar, Judo, Rehau, Rems, Rothenberger, Roth Werke, Seppelfricke, Uponor, Viega, Wavin, Wieland-Werke et Adolf Würth.

 

A ISH, on voit les plus grandes marques européennes en sanitaire, chauffage et climatisation, mais aussi des marques plus petites exposant des offres différentes, comme ces vasques peintes. ©PP

Le gratin européen


En chauffage, nous verrons notamment  Ariston, Bosch Thermotechnik, Brötje, Daikin Europe, De Dietrich Thermique, Elco, Fröling, Glen Dimplex, Grundfos, Kermi, KSB, La Nordica, MCZ, Mitsubishi Electric, Nibe, Oranier, Palazzetti, Rettig, Riello, Robert Bosch, Rotex, Reflex Winkelmann, Schiedel, Spartherm, Stiebel Eltron, Vaillant, Viessmann, Weishaupt, Wilo, Wodtke, Wolf et Zehnder.

Ainsi que les exposants en robinetterie de chauffage, canalisations, raccords et outils de mesure, comme Afriso-Euro Index, Beckhoff Automation, Belimo Automation, Caleffi, Comap, Giacomini, Honeywell, IMI Hydronic Engineering, Johnson Controls, Kieback&Peter, Oventrop, Sauter-Cumulus, Siemens, S.I.T., Testo et Wago Kontakttechnik.

En ventilation, les marques principales seront présentes, dont AL-KO Therm, Cabero Wärmetauscher, Clivet, DencoHappel, ebm-papst, Güntner, Helios Ventilatoren, Maico Elektroapparate-Fabrik, Menerga, Remko, Swegon Germany, Systemair, Rütgers, Trox, Vortice, Wolf et Ziehl-Abegg.



En robinetterie sanitaire, le gros de l’innovation porte depuis plusieurs années sur le design. En 2015, les fabricants avaient aussi porté leur attention sur la facilité de maintenance et de nettoyage de leurs robinets. ©PP

Et les petites marques

L’un des grands intérêts d’ISH est néanmoins qu’on y rencontre quantité de petites marques, moins connues, mais dont les offres sont souvent audacieuses. On y voit aussi, deux de nos entreprises françaises favorites : Sermeta, le spécialiste breton des corps de chauffe en acier inoxydable pour chaudières à condensation, Verney, le maître mondial des éléments thermostatiques pour robinetterie sanitaire et chauffage.


En sanitaire, il y aura des hectares de vasques, de baignoires et de receveurs de douches de toutes sortes. Côté cuvettes de WC, la tendance est naturellement au sans bride. Les fabricants de robinetterie vont faire assaut d’inventivité et dévoiler leurs nouveaux designs. En examinant les communiqués diffusés avant le salon, il semble bien que les robinets sans contacts se développent de plus en plus dans l’univers domestique pour favoriser les économies d’eau.



A côté des appareils terminaux, des chaudières et des pompes à chaleur, on voit aussi à ISH toute la tripaille qui constitue les réseaux. © PP

R290 (propane) pour les pompes à chaleur

 
Côté chauffage, le développement des pompes à chaleur continue. Les industriels de la chaudière complètent leur gamme. Les grands spécialistes européens de la pac, comme Nibe qui a acheté Alpha Innotec, montreront leurs nouveaux modèles faisant appel à de fluides à très faible GWP.

Sur le stand Alpha Innotec, on devrait notamment voir la première Pac monobloc air/eau de grande puissance utilisant le propane comme fluide. Le propane (R290) semble être le fluide adopté par les fabricants de Pac européens, plutôt que le R32, préféré par les constructeurs asiatiques.

Dans la suite de nos articles cette semaine sur le salon ISH, vous pouvez vous attendre à une comparaison entre les machines utilisant l’un ou l’autre, si les constructeurs veulent bien nous expliquer leur fonctionnement en détail.



Sermeta avait introduit en 2015, une nouvelle gamme de brûleurs, associés à ses corps de chauffe en acier inoxydable pour chaudières à condensation gaz. Quelle sera l’innovation 2017 ? Réponse cette semaine ! ©PP

Pile à combustible

Il y a deux ans, plusieurs grandes marques, dont Viessmann et Vaillant, exposaient des piles à combustible. Seul Viessmann en vend vraiment pour l’instant. Nous devrions cependant voir arriver de nouvelles marques proposant des piles à combustible, notamment BDR Thermea, le parent de De Dietrich, et nous entendrons certainement des annonces plus précises quant aux dates de disponibilité et de commercialisation.

A côté des piles à combustibles, les constructeurs devraient confirmer la tendance à l’hybridation, c’est-à-dire des générateurs utilisant au moins deux énergies pour le chauffage, la production d’ECS et, peut-être, le rafraîchissement : solaire + gaz, solaire + pac électrique, gaz+ pac, etc. La persistance d’un bas prix du fioul a dopé le marché, autrefois moribond, des chaudières fioul.


Mais les nouveaux générateurs fioul n’ont plus rien à voir avec les anciens : ce sont des chaudières à condensation, avec des produits de combustion très propres, équipées pour un fonctionnement à puissance variable, plutôt murales, etc. Sur le marché allemand, différent du nôtre, en ce qui concerne les prix des énergies, les solutions de mini- et de micro-cogénération.

A défaut de vous annoncer leur prochaine commercialisation en France où le différentiel entre le prix du gaz naturel et celui de l’électricité n’est pas suffisant pour les amortir dans un délai même vaguement raisonnable, pour l’instant, nous pourrons détailler leur fonctionnement.



Les générateurs hybrides, associant deux énergies au moins, trois parfois, ont le vent en poupe. Ils garantissent de rendements optimums tout au long de l’année. ©PP

ErP et solaire

La Directive Européenne ErP (Energy Relkated Products) continue de faire son bonhomme de chemin et sa traduction en nouveaux matériels et nouvelles technologies sera en évidence dans plusieurs domaines : production d’ECS avec sans doute la multiplication des solutions thermodynamique + solaire thermique ou photovoltaïque, en ventilation et rafraîchissement avec récupération de chaleur systématique – même en ventilation naturelle, si, si – et probable développement des solutions adiabatiques.

Pour l’instant, les caissons de ventilation adiabatique étaient cantonnés chez les pionniers, des marques comme Menerga, par exemple. Ils devraient se diffuser plus largement. La ventilation naturelle et son pilotage seront un autre thème important. Voilà, le salon ISH ouvre demain matin, comme d’habitude, nous posterons un article par jour sur différents thèmes.


Comme nous le faisons toujours, nous arpentons le salon d’un bout à l’autre en nous efforçant de ne pas passer à côté de l’innovation radicale proposée par un obscur exposant lituanien, par exemple. Rien ne garantit cependant que nous arriverons à tout voir, ISH est de plus en plus grand. Mais nous ferons de notre mieux.



En ventilation, l’application des seuils successifs de la Directive Européenne ErP 2016, 2018, puis 2020, pousse les fabricants vers le double flux à récupération de chaleur, l’adoption de moteur EC (courant continu) à aimants permanents et variation de fréquence pour le pilotage.© PP


Source : batirama.com / Pascal Poggi
 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
Ambiente recherche des Talents !
Les jeunes designers postulent jusqu’au 27 septembre à la plus grande plaque tournante des biens de consommation au monde
Jean-Paul Viguier réalisera le futur siège d'Orange
Un projet hautement environnemental
La Francophonie invitée d’honneur du Mondial du Bâtiment
 
 
http://www.archibat.info/
Dossier du mois
Revêtements de façade
Chaque façade confère au bâtiment une identité spécifique par l’emploi de divers revêtements en perp ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés
hacklink faydaları wordpress indir sexs shop hacklink elektronik sigara