mardi 13 novembre 2018  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
Du 14 au 23 Décembre 2018
Le Salon de la Décoration et du Design, dardéco 2018
Lieu : Parc des Expositions et Centre de Commerce International de Tunis
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | Grands Projets | Le pont de Radès-La Goulette : entretien avec Mr Tasaki, ingénieur responsable de TAISEI Corporation
Le pont de Radès-La Goulette : entretien avec Mr Tasaki, ingénieur responsable de TAISEI Corporation
© Hamadi Rgayeg
 
Plusieurs villes, telles que San Francisco, Millau ou encore Avignon, sont devenues célèbres de part le monde grâce à leur pont. Tunis ne sera pas en reste. Bientôt le visage de la capitale sera enluminé par cet ouvrage d'art titanesque que sera le pont Radès-La Goulette. Mr Tasaki, ingénieur responsable de la TAISEI Corporation nous accorde un entretien en présence de Mr Anis Jedidi, ingénieur contrôle qualité…
Les ponts constituent l'une des réalisations humaines qui peuvent avoir un impact profond sur le développement et la notoriété d'une région. Plusieurs villes, telles que San Francisco, Millau ou encore Avignon, sont devenues célèbres de part le monde grâce à leur pont. Tunis ne sera pas en reste. Bientôt le visage de la capitale sera enluminé par cet ouvrage d'art titanesque que sera le pont Radès-La Goulette. Déjà avant s on achèvement il a été reproduit sur un timbre poste : « cela m'a fait prendre conscience de l'intérêt particulier que lui portent les tunisiens » nous confie Mr Tasaki, ingénieur en chef du projet, lors d'un entretien qu'il nous a accordé dans les locaux de Taisei Corporation en présence de Mr Anis Jedidi, ingénieur contrôle qualité.

Archibat : Le pont Radès-La Goulette est un pont haubané de type extradossé. Quels sont les avantages de ce type de construction ?
L'avantage de ce type de pont est qu'il est soutenu par des câbles obliques issus de pylônes, et non par des piliers dans l'eau. Cette solution permet d'amoindrir l'impact sur la voie maritime et de dégager une emprise navigable pour le passage des bateaux sous le tablier. Fruit d'une haute technologie, ce pont est très largement employé au Japon alors qu'il est encore peu mis en œuvre en Europe.

Archibat : Quelles sont les raisons du retard accusé dans la réalisation des travaux dont l'achèvement était initialement prévu pour 2007 ?
La principale raison de ce retard est la nature du sol. Lors de l'exécution des pieux du pont principal nous nous sommes trouvés face à l'impossibilité d'atteindre la profondeur des 100m initialement prévue. L'argile, trop plastique, a empêché la foreuse de pénétrer plus en profondeur. Après avoir procédé à de nouveaux calculs, la profondeur des pieux a été révisée à 80m.
Outre le problème de la langue auquel a été confrontée l'équipe japonaise et celui de l'adoption des normes françaises qui nous étaient jusque-là étrangères, nous avons dû faire face à la pénurie de fer de construction qui a eu lieu au début de l'été et qui a été à l'origine de l'arrêt provisoire du chantier.

Archibat : A-t-on pris des mesures en vue de privilégier l'emploi de la main d'œuvre locale pour la réalisation des trava ux ?
L'entreprise Taisei engage généralement ses propres ouvriers sur ses chantiers à l'étranger. Pour le pont de Radés, l'entreprise a adopté une politique différente qui a consisté à engager une main d'œuvre essentiellement tunisienne. Cependant, chaque équipe d'ouvriers tunisiens est chapeautée par un chef d'équipe indonésien doté de plus d'expérience dans ce type de réalisation. Cela permet un échange de compétences et de savoir-faire qui pourra être exploité dans les futures grandes constructions qui verront le jour en Tunisie.

Archibat : Quelles sont les dispositions qui ont été prises pour préserver l'environnement et l'écosystème existant ?
La première disposition qui a été prise à cet effet a été l'emploi d'un écran géotextile tout au long de la rive afin d'éviter la contamination du Lac. Nous avons par ailleurs refaçonné la forme de la surface remblayée en accentuant sa courbure de façon à évite r la stagnation de l'eau et sa contamination. Le souci environnemental fait partie des cinq aspects essentiels que l'entreprise Taisei veille absolument à respecter dans tous ses projets, qui sont la qualité, la sécurité, le coût, les délais et l'environnement.

Fiche technique du pont de Rades-La Goulette :

Maître  de l'ouvrage : Ministère de l'Equipement et de l'Habitat, Direction Générale des Ponts et Chaussées
Bureau d'études : Groupement : Nippon Koei / Pacific Consultant International (PCI) / Société Centrale pour l'Equipement du Territoire (SCET) / STUDI ingénierie-Tunisie
Entreprise des travaux : TAISEI Corporation
Coût du projet : 130 MDT (38 MDT sur le budget tunisien et 92 MDT sous forme de prêt japonais)
Début des travaux : Août 2004
Superstructure : Pont caisson en béton précontraint extradossé à trois travées
Pieux : Pieux forés
9 pieux (diamètre 2000, L= 75 m) pour chacun des 2 pylônes
8 pieux (diamètre 1500, L= 62 m) pour chacune des 2 piles de rive
Longueur de l'ouvrage : 260 m (70 m + 120 m + 70 m)
Largeur de l'ouvrage : 23.5 m
Hauteur sous tablier : 20 m


A propos de TAISEI Corporation :

TAISEI Corporation est une société japonaise qui a été fondée en 1873. Ses principaux domaines d'activité commerciale sont la construction de gratte-ciels, l'ingénierie civile, et la promotion immobilière.
TAISEI possède des bureaux nationaux dans 12 villes japonaises, et des bureaux internatio naux.

Participation aux projets suivants :


L'Oso Bridge – Japon Le Ryuto Ohashi Bridge – Japon


Le Pearl Bridge – Japon Le Seikan Tunnel – Japon

L'aéroport international Kansai d'Osaka - Japon


Inès Dimassi
Photographe : Hamadi Rgayeg
 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
Port Financier de Raoued
Accords signés, avis mitigés
Tunisia Economic City, le méga projet de 50 milliards de dollars et 200.000 emplois
Lancement du mégaprojet Tunisia Economic City
 
 
mailto:abonnement@archibat.tn
Dossier du mois
Revêtements de sol d’intérieur
Le sol annonce la couleur et constitue un élément esthétique majeur dans nos intérieurs ! Chaque re ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés